« Non à l’excision ! » Happening - vendredi 6 février 2015 

Le 6 février est la journée internationale contre les mutilations sexuelles féminines (MSF). L’association « Espoirs et combats de femmes » présidée par Diaryatou Bah, organise un happening à Paris: « Non à l’excision ! ».

Ce happening co-organisé avec le GAMS, Excision parlons-en et Osez le Féminisme, et rejoint par de nombreuses associations partenaires ainsi que par des personnages publics de premier plan sera lancé sur les réseaux sociaux dès le début de l’année 2015. 

Le 6 février 2015, de 18h à 20h dans un lieu à Paris qui sera précisé très prochainement, se tiendra un rassemblement. Les associations partenaires et tous les participants sont invités à se rassembler pour interpeler le public contre ces pratiques qui perdurent, se déplacent avec les mouvements migratoires et revêtent de  nouvelles formes.

Des personnalités seront invitées à venir s’exprimer lors du rassemblement de 6 février et les media seront conviés.

 

 

L’APPEL DU 6 FEVRIER 2015

Les associations appelleront les gouvernements des pays où se pratiquent les MSF à faire appliquer les lois qui existent pour éradiquer ces pratiques.  

Elles appelleront également les autorités françaises à la vigilance vis-à-vis des familles qui vivent en France et qui veulent envoyer leurs filles dans leur pays d’origine pour les faire exciser.

Enfin, il sera fait un appel pour développer les interventions en milieu scolaire en France et dans les pays où se pratiquent encore les MSF.

 

LA MOBILISATION SUR LES RESEAUX SOCIAUX

A partir du 6 janvier 2015, chacun est invité à se prendre en photo avec le panneau du happening  et à poster la photo sur les réseaux sociaux : ‘#Nonalexcision’

 

« Militants, bénévoles, ou juste personnes révoltées par l’atteinte aux droits humains qu’est l’excision, soyez nombreux à nous rejoindre dans cette action ! »

Diaryatou Bah, présidente d’ECF